Le blog pour elle, qui est passionnée de cosmétiques, pour elle, qui n'y connaît rien et a besoin de conseil, pour elle, qui veut connaître les nouveautés, pour elle, qui veut tout savoir sur les cosmétiques, pour elle, qui reste des heures dans les parfumeries, pour elle, qui veut découvrir mon univers cosmétique, pour elle, qui passe sa vie dans sa salle de bains ... et pour toutes les autres (beauty addict or not) qui ont envie de découvrir un blog de fille pour les filles, je vous ouvre les portes de ma salle de bains et vous livre mes carnets de beauté !


Quand la beauté dépasse le superficiel pour devenir un rituel ...


jeudi 29 avril 2010

Les gels douches hydratants Men+care de Dove



Les gels douche hydratants qui ne déssechent pas la peau, c'est du déjà vu notamment chez Dove (déjà) qui incorporait "1/4 de crème hydratante et protéines de soie" dans leurs gels douche pour éviter la déshydratation cutanée et laisser la peau toute douce après la douche !


Cette fois, Dove (encore eux) garde le concept mais revoie sa copie en élaborant une nouvelle technologie basée sur l'intègration de micro-capsules d'huile de tournesol dans la nouvelles gamme de gels douche pour homme lancée récemment. Sous l'effet du frottement, les caspules libèrent l'huile qui maintient l'hydratation de la peau "sans laisser de film gras", ça c'est la revendication principale. Pourquoi dans une gamme homme ? car la peau masculine est très sujette à la sécheresse !


Sur le papier, c'est parfait ! Reste à voir à l'essai car à mon avis, l'infime pellicule d'huile laissée sur la peau est éliminée dès le rinçage à l'eau chaude donc effet limité, j'imagine !

lundi 19 avril 2010

Haro sur la cellulite ! Comment s'en débarrasser !


L'été approche et ça recommence ! Après une inspection en règle, il faut se rendre à l'évidence, ELLE est toujours là ! ELLE c'est l'ennemi juré de toutes les femmes, je parle bien sûr de la cellulite et autre peau d'orange.
On visualise toutes cet inconvénient esthétique qui fait qu'on hésitera à porter le joli petit short en jean tant à la mode cet été mais la cellulite qu'est ce que c'est en réalité ? Il faut savoir que c'est une particularité typiquement féminine dûe à l'organisation particulière de nos adipocytes (cellules réservoirs de graisses). En cas de stockage de graisses important, les adipocytes grossissent et compriment les vaisseaux sanguins et lymphatiques. Suite à cette stagnation du sang dans ces zones, l'eau infiltre les tissus et comprime encore davantage les vaisseaux aggravant ainsi la mauvaise circulation ce qui provoque une accumulation des déchets. Les fibres des tissus s'épaississent, perdent de leur élasticité et se rétractent formant ainsi la "peau d'orange".
On comprend bien que pour agir sur la cellulite, il faut combattre les graisses et drainer les tissus. ces 2 mécanismes "clés" sont utilisés conjointement dans la plupart des crèmes amincissantes.

Un focus sur les nouveautés pour mieux s'y retrouver :
- Gel remodelant, amincissant anti cellulite à l'ague marine de GARNIER (caféine brûleuse de graisse et algue brune)
Promesse : offre les bienfaits d'un enveloppement aux algues comme en institut !
Mon avis : Texture agréable, pénètre assez facilement et ne colle pas ! Côté résultat, je ne suis pas satisfaite, pas vu de résultats

- Offensive cellulite 14 jours d'ELANCYL (caféine, xanthoxyline, piloselle et lierre)
Promesse : brûle les graisses, décongestionne et stimule la syntèse de fibres élastiques ! en prime une action anti-récidive !
Mon avis : Texture très agréable qu ne colle pas et qui laisse la peau toute douce. Arès une cure, la peau est visiblement plus ferme et gainée !

- Perfect slim laser L'OREAL (alpha-caféine)
Promesse : active le déstockage et dégrade les lipides ; gaine la taille, les hanches et les cuisses en 14 jours.
Mon avis : assez cher pour la petite quantité présente dans le tube et pas vraiment efficace !

- Celluli laser slim code BIOTHERM (extrait de lotus, café vert, gingko, yerba mate) :
Promesse : Active le déstockage et la combustion des graisses, régulent l'expression des gènes contrôllant la lipogénèse et la lipolyse
Mon avis : Rien qu'avec le nom, nos adipocytes en tremblent déjà ! Assez efficace, la peau apparaît plus lisse.

- Cellu'destock VICHY (lipocidine + caféine) :
Promesse : déclenche et renforce le déstockage
Mon avis : texture fraîche et agréable, peau raffermie

A noter que si l'on fait le bilan, les actifs sont plus ou moins les mêmes dans toutes les crèmes. Sans compter qu'il semble que la tendance soit à la simplicité car nombreuses sont les crèmes qui revendiquent un action sans massage ; bye bye les embouts palper rouler !
On constate quand même que les anti-cellulites vendus en GMS sont globalement moins efficaces que ceux vendus en para et en sélectif. Il ne faut pas non plus penser qu'elles sont miraculeuses mais le secret c'est la régularité d'application (comme un véritable traitement médiamenteux).
Il faut aussi savoir que la caféine (actif phare contenue das toutes les crèmes anti-cellulite) est très efficace pour brûler les graisses mais cette molécule, de par sa taille, ne passe pas l'épiderme. Elle ne peut donc atteindre les adipocytes présents dans les couches plus profondes de la peau ! Cette info vous permettra d'avoir un peu plus de recul sur ces crèmes !

dimanche 18 avril 2010

Jeux de textures : les cosmétiques de demain !


Innovation cosmétique ne rime pas forcément avec découverte scientifique et création de nouveaux actifs. En effet, l'innovation passe aussi par la texture ! Quand on sait qu'elle influe sur l'efficacité des cosmétiques (notamment pour les hydratants), il n'est pas étonnant de voir que les labos y prêtent attention. Ils redoublent d'ingéniosité pour élaborer de nouveaux émulsionnants et agents de texture et misent sur l'analyse sensorielle de leurs produits pour les rendre toujours plus attrayants !

Un focus sur les nouvelles textures qui apportent une touche futuriste aux simples produits du quotidien.

Lush marque des points en la matière et innove en développant les gelées de douche façon plum plum pudding (on dirait vraiment des cubes de jelly), les shampooings solides (cube de shampooing à frotter sur ses cheveux pour faire mousser façon savon), les crèmes de douches glacées. La sexy-marque Soft Paris signe également des cosmétiques gourmands et sensuels telles que les barres de massage à faire fondre dans ses mains qui se transforme sous la chaleur en huile, les bougies de massage (en fondant, le cire devient une délicate huile de massage), les poudres scintillantes comestibles "coeur de guimauve" et les confettis de savons qui colorent et parfument le bain.

A noter que la cuisine investit la salle de bains puisqu'on trouve de plus en plus de cosmétiques dont la texture s'inspire des produits culinaires. Les fond de teint façon mousse (Mat'morphose l'Oréal), les crèmes fouettées effet "chantilly" (whipped cream Sebastian pour les cheveux, crème fouettée Séphora), et encore mieux le délice chantilly pour la douche de Topicrem, on en mangerait ! A ces textures culinaires, s'ajoutent également souvent des parfums gourmands tels que chocolat, crème brulée ou pomme d'amour !

Avec ces formulations innovantes qui aiguisent les sens, la cosmétique n'a jamais autant su allier le plaisir à l'utilité !

jeudi 15 avril 2010

Un appareil au poil !


Philips vient de commercialiser Luméa, un nouvel appareil qui rend accessible, à la maison, l'épilation à la lumière pulsée. Comment ça marche ? Ca ressemble plus ou moins à un sèche-cheveux qui envoie de légères impulsions lumineuses sensées faire tomber lepoil et prévenir sa repousse. Il faut l'utiliser tous les 15 jours pour les aisselles et le maillot et toutes les 4 semaines pour les jambes. Le problème c'est que Philips conseille de se raser (et non s'épiler) entre chaque flash. Rien que pour ça, ça me tente moyennement ! Sans compter qu'il y a peu de recul sur l'utilisation de la lumière pulsée ! Ce qui me gêne c'est qu'on s'épile tranquillement chez soi sans contrôle dermato (pas très rassurant) ; il se peut que certaines filles, croyant bien faire, usent et abusent de l'appareil pensant, à tort, éradiquer rapidement et définitivement leurs poils ! Dernière précision, comme toute technique innovante, son prix est conséquent (environ 500 €). Finalement si on fait le compte, c'est rentable car on dépense sûrement plus de 500 € en épilation pendant toute une vie !

Il faut tout de même noter que la tendance se confirme ! Le monde de la cosmétique prend une nouvelle dimension et ne se limite plus qu'aux crèmes et autres ... Si l'on en croit les dernières nouveautés en ce domaine (Wave de Neutrogena, Safetox, les embouts de "palpers roulers" des crèmes anti-cellulite), les appareils de beauté deviennent des cosmétiques à part entière et révolutionnent l'approche du soin !

mardi 13 avril 2010

Le bio : bien ou ... pas ?

Le bio, il y en a partout : de notre assiette à notre trousse de beauté, rien n'y échappe ! Bien sûr il y a les afficionados qui diront qu'ils ne vivent plus que pour ça mais prudence ! Il faut déjà distinguer les cosmétiques "naturels" des cosmétiques"bio" ! Pour se répérer, il existe plusieurs chartes : Cosmébio en France (avec un label bio et un label éco)à ne pas confondre avec BDIH (label allemand des marques Weleda et Dr Haushka moins exigeant que le label français). En gros, on parle de "bio" quand il y a 95% d'ingrédients bio sur le total des ingrédients végétaux et minimum 10% de bio sur le total, "éco" signifie en revanche 50% d'ingrédients bio sur le total des ingrédients végétaux et minimum 5% d'ingrédients bio sur le total. Ce qu'il faut noter c'est qu'un cosmétique est généralement constitué à 75% d'eau, qui est un produit naturel et non bio ! D'où l'idée qu'un cosmétique ne pourra jamais être 100% "bio" contrairement à ce que l'on croit. Pour contourner le problème, il faut utiliser des eaux dites "cellulaires" c'est à dire l'eau contenue à l'intérieur des plantes. Idem pour les substances minérales telles que les argiles ... Mais qui dit naturel ne dit pas forcément inoffensif ! L'amalgame entre "naturel" et "sain" est trop souvent fait ! Face à la polémique sur les conservateurs chimiques tels que les parabens et le phénoxyéthanol (cf un de mes précédent article sr le sujet), les cosmétiques naturels offrent une alternative "preservative free". Mais il faut savoir lire entre les lignes puisque "sans conservateurs" signifie en fait "sans conservateurs chimiques", ce qui n'exclut pas l'utilisation de conservateurs naturels telles que les huiles essentielles, qui peuvent aussi avoir leurs inconvénients (allergisantes, photosensibilisantes ...). Sans compter que le bio, pour l'instant, c'est des textures moins travaillées et une odeur un peu "forte" ! A mon avis, il faut faire la part des choses et arrêter de "diaboliser" la cosmétique conventionnelle (car mine de rien il faut le dire on craque pour les textures siliconées ultra douces auxquelles il faut dire adieu avec le bio). La bonne option, je dirais que c'est de mixer intelligemment les 2 en ne gardant que les avantages de chacune !!